colonelPassation de pouvoir programmée au 2e régiment de Dragons
Le 29 juin prochain, le colonel Laurent GIOT, 46 ans, transmettra le commandement du 2e régiment de Dragons (RD) de Fontevraud au lieutenant-colonel Marc CAUDRILLIER, un militaire issu de l'Etat-major des Armées. Le colonel GIOT, chef de corps, du 2e RD pendant deux ans, rejoindra le centre de défense NBC (pour nucléaire, bactériologique et chimique) intégré aux Ecoles militaires de Saumur. Il sera chargé des études et prospectives du domaine NBC, c'est-à-dire chargé de définir "la doctrine NBC pour l'ensemble de l'Armée de terre".

Deux ans de mutations
En dirigeant le 2e RD le colonel GIOT a accompli "le rêve de tout jeune Saint-Cyrien", le 2e RD étant un régiment prestigieux de l'Armée de terre.
Durant ces deux années, le colonel GIOT a dirigé et accompagné les grandes mutations vécues par l'Armée et le 2e RD. "Il y a eu la disparition de l'escadron de soutien, la réforme de la réserve, la mutualisation des parcs de véhicules, la restructuration du régiment qui a renforcé la capacité des escadrons". Des changements, selon lui "absorbés dans la sérénité".
Le colonel Laurent GIOT a derrière lui une riche carrière militaire. Les airs l'ont d'abord attiré : Il a été pilote d'hélicoptère, a commandé une escadrille de Super Puma. Puis il a passé un Master spécialisé en environnement et risques industriels. Il a aussi été pendant quatre ans officier de programme en charge des équipements NBC de l'Armée de terre.