Certainement l’un des plus vieux chants de marche.
Il remonte aux bandes du XI° siècle, composées de paysans pauvres.

***********

Ils ont traversé le Rhin,
Avec Monsieur de Turenne,
Au son des fifres et tambourins
Ils ont traversé le Rhin.

Refrain
Lon, lon, la
Laissez-les passer
Les Français reprennent la Lorraine
Lon, lon, la
Laissez-les passer
Ils ont eu du mal assez

Ils ont pris tous les chemins,
D’Anjou, d’Artois et du Maine.
Ils n’ont jamais eu peur de rien
Ils ont traversé le Rhin.

Ils ont incendié Coblence
Les fiers Dragons de NOAILLES
Et pillé le Palatinat
Ils ont incendié Coblence.

Ils ont pavoisé Paris
Les fiers Dragons de NOAILLES
Avec les drapeaux ennemis
Ils ont pavoisé Paris.